Cinq veaux N’Dama

Au Centre, les responsables se demandaient si cette race N’Dama allait disparaître par manque de renouvellement, vu que l’année 2016 les vaches n’avaient pas mis bas du tout. Voilà que cinq d’entre elles se sont mis d’accord -on le dirait- et pendant le seul mois d’avril, elles ont mis bas cinq jolis veaux. La photo vous offre l’aspect sympathique de trois d’entre eux. Alors la peur de voir disparaître les bœufs vigoureux, bons travailleurs devant la charrue et très résistants, s’est éclipsé pour le moment. Cela a coïncidé avec l’arrivée des familles stagiaires au Centre au début du mois d’avril pour une nouvelle campagne agricole.

La pomme-cannelle, un fruit aromatique

Pour se faire une idée de ce fruit on peut le comparer à un autre qui fructifie au sud de l’Espagne et de nom « chirimoya ». Ils ont un aspect extérieur et la pulpe intérieure très semblables. La différence la plus remarquable est l’arome très fort à cannelle, d’où vient le nom français du fruit. Les arbres ne grandissent pas excessivement, ayant l’avantage de prendre facilement les fruits placés à la portée de la main pour la plupart. Dans le jardin du Centre n’en a pas beaucoup, mais suffisamment pour se régaler.

 

Les mangues du CFRTami

Dans la Région des Savanes togolaises abondent les mangues  sauvages. Elles sont très bonnes, juteuses et savoureuses, mais présentent un inconvénient, qu’elles ont beaucoup de fibres. De plus en plus s’imposent les mangues greffées qui n’ont pas de fibres, sont plus grandes et leur noyau devient de plus en plus plat.

La photo montre un manguier plein de fleur du Centre Maraîcher de Tami. C’est impossible que toutes les fleurs deviennent des fruits même si toutes les conditionnements deviennent favorables. C’est autour de la fête de la Pâque que les manguiers de la Région des Savanes donnent leurs fruits délicieux.

 

Camion: tout est là

Un camion, très ponctuel comme chaque année, se remplit très rapidement. D’abord les sacs de céréales á la base pour lui donner stabilité. Après les meubles, les bidons, les bicyclettes (vélos), les sceaux, les paniers … chose que toujours ils atteignent.

Départ des familles : préparatifs

A la sortie du soleil, un groupe de familles se dépêchent pour accumuler devant leurs maison tout ce qu’elles vont porter à la maison du village: le produit de la campagne agricole et tout ce qu’ils avaient apporté de chez eux, mais aussi tout ce qu’ils ont accumulé pendant leur séjour au Centre.

FaLang translation system by Faboba